Banniere du site Chau-Toris

Test de campagne

BackHome

Créée par Inconnu

  • Langue :
  • Cartes : 9
  • Version : 1.00
  • Nécessite Brood-War : Oui
  • Utilisation de mods : Non
  • Compatible StarCraft:Remastered : Oui
  • Contient des voix : Non
  • Multi-joueurs : Non
  • Races jouées :

TéléchargerTélécharger (768 kio)
MD5 : 497e0c4ce6035ef66e978dabec2a62a9

Description :

Avec la mort de l'Overmind, l'organisation de la horde s'écrasa. Lorsque Tassadar se sacrifia en se survoltant d'énergie psionique et en s'écrasant sur l'Overmind, la décharge se propagea par télépathie sur tout les Cérébrés causant l'explosion physique de certains et rendant les autres fous. L'effet se fit aussitôt sentir sur la horde. Les Zergs devinrent fous-furieux et se mirent a s'étriper les uns les autres dans un parfait Pandémonium devant les forces médusées des Protoss…
Mais quelques Cérébrés survécurent dont Araq maître de la lignée de Jormungand…

Testée par Le Bashar

Général :
Cette campagne est très ancienne puisqu'elle date d'avant broodwar, pourtant il s'agit tout simplement d'une des meilleures campagnes disponibles. Elle combine un scénario intéressant, des cartes bien ficelées et la maîtrise d'une race trop souvent délaissée dans les campagnes : les Zerg. Rien n'est exceptionnel dans cette campagne, mais tout est très bien fait (sauf l'orthographe quand même…).

1-Design des cartes :
Les cartes frisent la perfection, elles sont toutes très belles et très travaillées. Certaines révèlent des utilisations très inventives (notamment la 2) à la fois du terrain et des doodads. Rien d'autre à dire, c'est un vrai plaisir.

Décomposition de la note :

  • Carte 1 : 17
  • Carte 2 : 16
  • Carte 3 : 20
  • Carte 4 : 18
  • Carte 5 : 17
  • Carte 6 : 17
  • Carte 7 : 20
  • Carte 8 : 18
  • Carte 9 : non noté

Note globale : 17.88/20

2-Scénario
L'intrigue générale est crédible, et les péripéties toutes très sympathiques. On se laisse facilement captiver.

Décomposition de la note :
Briefing : 16/20
Les briefing n'ont qu'un seul défaut : leur orthographe catastrophique. Pour certains d'entre eux, c'est tellement pénible de lire que le défilement en devient trop rapide. Tout le reste est très bon.

Scénario : 19/20
Mis à part l'orthographe, toutes les transmissions sont bien faites. Le scénario n'a rien d'exceptionnel mais de multiples petites trouvailles le rendent vraiment accrochant. Comme quoi même avec des idées simple c'est possible de faire des trucs sympa.

Note globale : 17.5/20

3-Programmation
La programmation est dans l'ensemble assez simple, mais les quelques évènements sont bien réglés et exempts de bug. Cependant, dès que le script se complexifie, des oublis et des erreurs s'incrustent mais heureusement, aucun ne gène véritablement le jeu.

Erreurs relevées :
  • Mission 3 : Le briefing n'a pas de fin / des Zergs sauvables sont enterrés mais le joueur n'a pas la technologie, donc, on ne peut pas les déterrer tout de suite.
  • Mission 4 : Les IA "stratégic suicide mission" ne marchent pas terrible sur une carte d'îles. le centrage sur les canon quand on les a détruit ne fonctionne pas.
  • Mission 6 : Les différents déblocage des zones dans la partie sont assez confus, des "minimap ping" auraient été bienvenus / le scénario suivant ne se charge pas.
  • Mission 7 : L'IA sensée protéger la balise n'est pas connectée dans les déclencheurs, donc la zone n'est pas plus défendue que ça.
  • Mission 8 : Un des déclencheur ne fonctionne pas (condition si switch 4 set, action set switch 4 -> déclencheur inutile en l'état)

Note globale : 15/20

4-Intérêt :
Jouabilité : 8/10
Les missions s'annoncent très originales dès le début, et deviennent plus classiques vers la fin.

Difficulté : 5/10
La difficulté n'est pas bien répartie, les premières missions sont plutôt facile, celles du milieu sont dure et la difficulté diminue sur les dernières cartes. Dans l'ensemble cela reste quand même très accessible.

Durée de vie : 7/10
La campagne n'est pas très longue.

Note globale : 20/30

Note finale : 15,75/20