Banniere du site Chau-Toris

Test de campagne

StarGate SG1

Créée par Rico

  • Langue :
  • Cartes : 7
  • Version : 1.00
  • Nécessite Brood-War : Oui
  • Utilisation de mods : Non
  • Compatible StarCraft:Remastered : Oui
  • Contient des voix : Non
  • Multi-joueurs : Non
  • Races jouées :

TéléchargerTélécharger (411 kio)
MD5 : 83a288800dbd50b6e2cb29e316772825

Description :

Comme vous le savez la Porte des Etoiles a été découverte en Égypte en 1928. Fait d'un métal inconnu ce gigantesque anneau a été longtemps énigmatique. Mais ces derniers jours, grâce à l'aide du docteur Jackson nous avons réussi à "ouvrir" la porte. Elle semble nous permettre de voyager à des milliards d'années-lumière de la Terre en un rien de temps.

Votre mission est de la traverser, d'inspecter les environs et, si possible, de revenir vivant. Colonel O'Neil, le docteur Jackson viendra avec vous pour activer la porte à votre retour.

Adieu et bonne chance.

Testée par Ivaldir et Le Bashar

Général :

StarGate est une petite campagne sans prétention. Le scénario tient la route mais ne parvient pas à masquer la monotonie des cartes souvent répétitives.

1- Design des cartes

Le gros défaut des cartes de StarGate vient du placement du minerai. Il y en a beaucoup trop si bien que l'on peut aisément finir les missions sans s’étendre. Une carte propose même des minéraux à 50 000. Les cartes ne sont pas très peaufinées mais sont tout de même intéressantes. Les doodads sont peu utilisés ou utilisés en masse.

Décomposition de la note:

  • Carte 1 : 14
  • Carte 2 : 12 - Le décor est tout morcelé, ce qui serait parfait pour une station détruite ou en ruine mais c'est pas très adapté pour une installation active.
  • Carte 3 : 4
  • Carte 4 : 9
  • Carte 5 : 5 - La mission est super rapide à finir.
  • Carte 6 : 16

Note globale : 10/20

2- Scénario

Le scénario reprend le début de la série Stargate SG-1. Des scientifiques ont trouvé le moyen de faire fonctionner la porte des étoiles et l'équipe de la série (colonel O'neil, Doc Jackson…) partent pour faire la connaissance des Goa'ulds. Le scénario tient la route (tout du moins au début) et les briefings y sont pour beaucoup. Très bons dialogues et bonnes présentations des missions. Le scénario dérape avec l'apparition des "Sarah Kerrigan" (sic !) qui se fait infester… Bref, un mélange sans saveur et sans originalité. De même les unités Protoss auraient pu être renommées en fonction de l'univers de StarGate, ainsi que leurs technologies : ils ont des engins volants puissants, il aurait été judicieux d'enlever les destructeurs et de booster les scouts et corsaires.

Décomposition de la note :

Briefing : 18/20
Rien a dire sur les briefings, ils sont courts et sans fautes d'orthographe. Ils présentent les missions d'une manière compréhensibles et les personnages sont toujours bien représentés.

Scénario : 10/20
Le scénario est inspiré de StarGate, il aurait été de bon ton de le respecter, plutôt que d’incrémenter des personnages qui gâchent le déroulement du scénario.

Note globale : 14/20

3- Programmation

La programmation est basique mais fonctionnelle. Presque toutes les missions proposent de raser des ennemis et ca manque de punch, d'autant que les IA choisies sont souvent identiques.

Erreurs relevées :
  • Toutes les missions : Penser à faire une couleur différente pour les héros.
  • Mission 4 : On gagne que l'on tue Kerrigan ou qu'on ne la tue pas.
  • Mission 5 : La carte est pas terrible et ressemble trait pour trait à une carte Mêlée avec les héros en plus. Sauf que le rush héros nous donne la victoire en 20 secondes… Et la fin ne se déclenche pas.
  • Mission 6 : Objectifs de mission à revoir.

Note globale : 11/20

4- Intérêt

Jouabilité : 5/10
Les missions ne sont pas très variées. C'est dommage.

Difficulté : 5/10
La campagne est très facile.

Durée de vie : 3/10
La campagne a été stoppée et la moitié des missions sont très courtes.

Note globale : 13/30

Note finale : 10,6/20